Ubi-Camera : la caméra sans caméra

C’est une petite révolution dans le monde de la photographie numérique qui vient d’être présentée…

Les photographes, amateurs ou professionnels, et les cinéastes utilisent souvent la bonne vieille technique qui consiste à cadrer leur prise de vue en joignant l’index droit au pouce gauche et vice-versa. Partant de cette méthode intuitive, un groupe de chercheurs de l’Institute of Advanced Media Arts and Sciences d’Ōgaki au Japon a conçu un prototype d’appareil photominiature sans viseur, écran LCD ni zoom. Baptisé Ubi-camera, il s’utilise en introduisant l’index gauche dans un emplacement spécifique dans le boîtier et en plaçant le pouce droit sur l’autre extrémité, de manière à former un rectangle dont on se sert pour cadrer la photo. On déclenche la prise de vue en pressant le pouce droit.

 

Ubi-caméra : plus simple, on ne fait pas.

« Lorsque vous prenez une photo, vous pouvez parfois former un cadre avec vos mains pour déterminer sa composition. Avec cet appareil, vous pouvez prendre des photos en utilisant exactement ce geste », explique l’un des chercheurs.

L’appareil est équipé d’un objectif fixe et d’un capteur infrarouge qui détermine la distance entre l’appareil et la tête de l’utilisateur. Cette mesure sert à régler le zoom. Si les doigts sont proches du visage, il sera réglé en grand-angle et la focale sera augmentée jusqu’au télé si les mains s’éloignent. Il s’agit en fait d’un zoom numérique, réalisé sur le PC auquel l’appareil est raccordé.

Outre son côté très intuitif, cet appareil présente l’avantage de sa taille minuscule, qui permet de glisser l’engin dans n’importe quelle poche. Assez prometteuse, cette innovation souffre encore de nombreuses imperfections. « Le capteur infrarouge ne détecte pas toujours correctement le visage car il peut être perturbé par la luminosité ambiante », reconnaît le chercheur qui explique que la prochaine étape consistera à utiliser la reconnaissance faciale pour améliorer la précision du calcul de la distance. Par ailleurs, l’appareil est actuellement relié à un ordinateur via un câble, ce qui limite considérablement la liberté de mouvement. Le recours à une connexion sans fil, qui permettrait notamment une utilisation en extérieur, fait aussi partie des projets de développement. Autant dire que le chemin est encore long jusqu’à une éventuelle commercialisation.

À propos de Alexandre Cohen

Etudiant en médecine et journaliste en herbe. Suivez-moi sur Twitter !

Publié le 15 avril 2012, dans Hi-tech. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :