Donnons un coup de pied dans la fourmillière !

J’aurai pu titrer Pauvre DSK bis, mais ce n’est pas très élégant ! Pour autant, plus le temps passe, plus je plains ce brave DSK. Pourquoi ? Car le juge new-yorkais (de son petit nom McKeon) décide aujourd’hui de ne pas abandonner les poursuites dans l’affaire du Sofitel. Une procédure civile contre DSK est entamée… Mais rappelons que DSK fut acquitté au pénal le 23 août !
Alors je vous pose la question : si DSK est innocent, pourquoi une procédure ? Pourquoi verser des dommages et intérêts à une femme déboutée en instance pénale ?
De deux choses l’une : DSK est coupable de viol, auquel cas il mérite la prison ; ou il est innocent et Nafissatou Dialo – consentante – est une menteuse qui mérite d’être poursuivi pour dénonciation de délit imaginaire.

La justice est tout bonnement délirante, kafkaïenne, incohérente ou insensée si l’on préfère ! Ces poursuites ubuesques me rappellent le projet de loi Pi de l’Indiana : on faillit voter une loi fixant le nombre Pi à 3,2, invalidant ainsi sa transcendance, et par là même son irrationalité.

De la sorte, quiconque eût affirmé que Pi comportait une infinité de décimales eût été passible de poursuites judiciaires pour délit d’atteinte à la « vraie » valeur de Pi. Voyez les guillemets : ce n’est pas parce que la justice décide arbitrairement du réel qu’elle a raison. Les erreurs judiciaires sont monnaie courante, tout comme les législations délirantes. En la matière, les Etats-Unis, très attachés à leur système judiciaire sont d’ailleurs champions ; voici un florilège de leurs lois les plus folles ridiculisant à jamais la justice (figurez-vous qu’en France, la justice dysfonctionne tout autant, ou plutôt les autorités sont fortes pour arrêter les meurtriers, mais le reste fonctionne une fois sur deux…) :

Sur le sexe

1 – A Bakersfield en Californie, si vous prévoyez d’avoir des relations sexuelles avec Satan, vous devez utiliser des préservatifs.

2 – En Floride, il est interdit de tripoter un porc-épic.

3 – Au Minnesota, on ne peut pas avoir de relations sexuelles avec un poisson vivant. Par contre, s’il est mort, tout est possible.

4 – A Dyersburg (Tennessee), il est interdit pour les femmes de proposer un rendez-vous galant à un homme.

5 – A Merryville (Missouri), les femmes ne doivent pas tenter de modifier leur tour de taille : de ce fait, les corsets sont interdits.

6 – En Alabama, la vente de jouets sexuels est interdite.

7 – Dans l’état de Washington, il est tout à fait légal de faire l’amour avec un animal, à condition qu’il ne pèse pas plus de 18 kg.

8 – A Washington D.C., le missionnaire est la seule position autorisée.

9 – Au Colorado, il est interdit d’embrasser une femme qui dort.

10 – Dans l’Utah, il est interdit d’avoir des relations sexuelles avec des animaux contre de l’argent.

Sur le reste

Alabama :
– Il était illégal de jouer aux dominos le dimanche.
– Il était illégal de porter une fausse moustache qui puisse faire rire l’église.
– Mettre du sel sur une voie ferrée pouvait être passible de la peine de mort.

Alaska :
– A Fairbanks, il était illégal de donner de l’alcool à une souris.
– Il était légal de tuer les ours, mais il était illégal de les réveiller pour les photographier.

Arizona :
– A Tucson, il était illégal pour les femmes de porter un pantalon.
– A Globe, il était illégal de jouer aux cartes dans la rue avec un indien.
– A Glendale, il était illégal de conduire en marche arrière.
– A Nogales, il était illégal de porter des bretelles.

Arkansas :
– Un homme a le droit de frapper sa femme… une fois par mois.
– A Fayetteville, il était illégal de tuer “toute créature vivante”.
– Les professeurs qui se coiffent au carré renoncent a leurs augmentations de salaire.
– Le flirt entre homme et femme dans les rues de Little Rock peut rapporter 30 jours de prison.

Californie :
– A Los Angeles, un homme peut légalement frapper sa femme avec une ceinture de cuir, a condition que la ceinture fasse. moins de 2 pouces de large, ou s’il a l’autorisation de sa femme d’en utiliser une plus large.
– Il était illégal de tirer au fusil sur quoi que ce soit depuis sa voiture, sauf si c’était une baleine.
– A Pacific Grove, la chasse au papillon peut en rapporter une amende de 500$.
– A Pasadena, il était illégal pour une secrétaire d’être seule avec son patron.
– Il était illégal de monter un piège a souris sans permis de chasse.
– A Long beach, il était illégal de jouer au mini golf.
– A San Francisco, il était illégal de nettoyer sa voiture avec des sous-vêtements usages.
– Il était illegal de pleurer a la barre des témoins du tribunal de Los Angeles.

Colorado :
– A Durango, il était illégal de sortir dans la rue vêtu de façon a laisser un doute sur son sexe
– A Logan Country, il était illégal d’embrasser une femme endormie
– A Pueblo, il était illégal de laisser des pissenlits pousser dans les limites de la ville

Connecticut :
– A Hartford, il était illégal de dresser un chien
– Il était illégal de jeter les lames de rasoir usagés
– En Nouvelle Angleterre, la vitesse des camions de pompier était limitée a 40km/h, même pour aller sur un incendie
– A Hartford, il était illégal d’embrasser sa femme le dimanche

Delaware :
– A Lewes, le port du pantalon moulant était interdit
– Il était illégal de se marier suite a un pari
– Il était illégal de survoler toute étendue d’eau sans emporter suffisamment d’eau et de nourriture

Floride :
– A Miami, il était illégal pour tout homme de porter une robe sans bretelle
– Les femmes célibataires qui font du parachute le dimanche atterriront en prison
– A Saratosa, il était illégal de chanter en maillot de bain

Hawaii :
– Il était illégal de se promener vêtu d’un bonnet de bain uniquement
– Il était illégal de posséder une mangouste sans permis

Idaho :
– A Pocatello, il était illégal de porter une arme cachée, sauf si une autre, identique, était visible
– Dans la même ville, il était interdit aux piétons et automobilistes de faire des grimaces, de dire des injures ou des remarques qui peuvent donner mauvaise réputation a l’ensemble de la population
– Les boites de bonbons données en gage d’amour doivent peser plus de 25 livres (12 Kg)

Maine :
– A portland, il était interdit aux hommes de chatouiller leurs femmes avec un plumeau
– Les paris sont limites a une somme maximale de 3 dollars
– A Rumford, il était illégal pour un locataire de mordre son propriétaire
– A Waterville, il était illégal de se moucher en public

Maryland :
– A Baltimore, il était illégal de nettoyer les bassins
– Depuis 1833, toute personne qui a joue au bowling peut être passible de 2 dollars d’amende
– A Halethorpe, il était illégal d’embrasser plus d’une seconde
– Il était illégal de maltraiter les huîtres
– Il était illégal de passer “short people” de Randy Newman a la radio

Massachusetts :
– A Salem, il était illégal pour un couple de dormir nus s’ils louent une chambre
– Il était illégal de transporter un pistolet-laser
– Les duels au pistolet a eau sont interdits
– A boston, il était illégal de prendre un bain sans prescription médical
– En 1659, Noël a été déclarée “fête hors la loi”

Source : vous les trouverez vous-mêmes ; ces lois – et bien d’autres – ne sont pas une blague même si certaines d’entre elles ont évidemment été abrogées. J’ignore ce que vous en pensez, mais moi je trouve que la justice a sacrément besoin d’être réformée… Si la justice est encore plus folle outre-atlantique, elle l’est aussi en France : la distinction entre procédure civile et pénale vaut tout autant ici ! Comme la parole des juges vaut parole d’évangile, on peut très bien être relaxé au pénal et poursuivi au civil, sans que personne ne s’indigne de cette incongruité, qui n’est que la face cachée de l’iceberg. La justice fonctionne bel et bien aussi follement que dans Alice au Pays des merveilles, et on n’est pas loin des conclusions de la Reine Rouge : « qu’on lui coupe la tête – le verdict d’abord, le procès après ».
Entres autres réformes souhaitables, il serait grand temps de donner un coup de pied dans la fourmillière judiciaire. Aucun candidat ne se posant en tamanoir, j’en appelle au peuple pour fourbir ses armes et mener la révolution.

Sinon, on peut se tourner vers la science et la philosophie, disciplines éminemment plus sérieuses que le droit (qui par la non remise en cause dogmatique des lois relève plutôt de la religion, sauf que Dieu s’appelle Parlement). Il faut seulement espérer n’avoir jamais affaire à la justice, machine inertielle qui une fois lancée vous broie tout cru dans son étau. Sauf peut-être si vous avez de l’argent😀 Car s’il est un peu probable qu’un criminel fortuné s’en sorte indemne, il est fort probable d’écoper de dix-quinze ans au lieu de la perpétuité…
Bien entendu, ne fustigeons pas les juristes ou le droit en général, mais plutôt les textes et décisions ne relevant pas du bon sens. En l’occurrence, on devrait méditer sur le jugement de Salomon et les dix commandements, ou encore le jugement de Saint-Yves. Si en trois millénaires, la société a bien changé, le bon sens ancestral est toujours d’actualité. Et la justice a, à mon humble avis, du plomb dans l’aile pour quelques millénaires encore…

À propos de Alexandre Cohen

Etudiant en médecine et journaliste en herbe. Suivez-moi sur Twitter !

Publié le 1 mai 2012, dans Société. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :