Prometheus : le 30 mai dans les salles

En 2089, Elizabeth Shaw et son petit ami Holloway découvrent un même pictogramme apparaissant sur chaque trace de civilisations disparues qu’elles soient aztèques, mésopotamiennes ou datant de la Préhistoire. Le symbole représenté montre un humanoïde levant sa main vers 6 étoiles. Ils comprennent alors qu’il s’agit d’une carte de l’espace. Elizabeth en conclut qu’il s’agit d’une invitation des créateurs de l’humanité. La théorie est prouvée quand ils se souviennent de traces de leurs créateurs qui ont été trouvées en Afrique en 2058. Très vite, une expédition a lieu composée de 17 membres et dirigée par Meredith Vickers jusqu’à la planète LV-223 qui est supposée être la planète indiquée sur le pictogramme. Le voyage dure 2 ans à bord du vaisseau nommé Prometheus. En 2091, David, un androïde créé par la société Weyland réveille l’équipage encore en hyper-sommeil. Une fois tous réveillés, Peter Weyland apparaît devant eux sous forme d’hologramme enregistré et leur explique qu’il est sûrement déjà mort et que leur mission est de ramener un spécimen de forme inconnue s’il en trouvent sur LV-223. Une fois que le vaisseau Prometheus a atterrit sur la planète, l’équipage va en reconnaissance et va découvrir quelque chose qui pourrait changer leur destin et celui de la Terre entière.

Tel est le synopsis ! Le film Prometheus, produit est réalisé par Ridley Scott, est très attendu en France : sortie le 30 mai.

Conçu à l’origine comme une préquelle d’Alien, le film a évolué en projet indépendant (précisons que la saga Alien, produite notamment par James Cameron, le réalisateur d’Avatar et Titanic a battu des records d’audience).

Côté distribution, on retrouve Michael Fassbender (Inglorious Basters, X-Men : le commencement), Noomi Rapace (Millenium), Guy Pearce (Deux Frères, Le discours d’un roi), Idris Elba (Ghost Rider 2), ainsi – et non des moindres – que l’ex-mannequin Charlize Theron (2 jours à Los Angeles, Monster, Hancock, La route).

Les effets spéciaux, quant à eux, semblent à la hauteur de trente ans de réalisation. Jugez-en ces images, qui ne sont qu’un aperçu d’un film à couper le souffle, tant par le scénario que par l’univers de science-fiction. Justement, trente ans après Blade Runner, le retour de Sir Ridley à la SF s’annonce dément :

 

Les bande-annonce ne sont pas en reste !

À propos de Alexandre Cohen

Etudiant en médecine et journaliste en herbe. Suivez-moi sur Twitter !

Publié le 4 mai 2012, dans Cinéma, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :