Fauchée mortellement en pleine nuit

Ce matin, à la une de ladépêche.fr, il y avait à la lune une nouvelle bien triste : la mort d’une certaine Alena, 17 ans, et qui devait fêter ses 18 cette semaine…

Or un internaute ne manque pas de remarquer en commentaire que si l’article fait la une, c’est probablement en raison de la beauté de cette malheureuse jeune fille : dans un autre contexte, le récit de sa mort eût été classé dans les faits divers.

L’internaute en question subodore-t-il juste ? En dépit du fait que la presse cherche à saupoudrer ses articles d’un brin de sensationnel, une leçon est à retenir : pour une jeune fille (comme pour un jeune homme), belle ou pas belle, se balader vers 2h du matin en scooter (ou pas), qui plus est dans la campagne, est une idée à proscrire. Car en effet, la nuit est dangereuse… Nos ancêtres préhistoriques n’auraient pas pris le risque de faire un pas hors de leur hutte pour aller se dégourdir les jambes en pleine nuit avec les loups et les ours et les tigres ; alors pourquoi prendre ce risque ?
Si cet accident se caractérise par un délit de fuite, Dieu sait si à 2h matin la visibilité est mauvaise et les secours prennent du temps à arriver…

Et l’internaute clairvoyant de préciser : « il se dégage toujours une aura de mystère de la jeunesse qui succombe a la violence aveugle du monde, une impression de pureté éternelle qui ne flétrira jamais. »

Difficile de dire si cette fille a été victime de sa beauté plutôt que d’un chauffard ivre ; toujours est-il qu’elle n’avait rien à faire au beau milieu de la nuit sur la route, pour la bonne raison que la nuit reste hostile, c’est pourquoi on y dort.

Bien sûr, ce comportement hasardeux ne justifie en rien la fuite du meurtrier, mais je préconise aux gens prudents (sans devenir paranoïaques !) de méditer le proverbe qui veut la nuit tous les chats soient gris, et d’appliquer la sagesse ancestrale qui veut que nuit soit réservée aux bêtes féroces. Surtout quand est pas à plusieurs, dans une grande ville, et dans un habitacle de voiture, plus sûr…

Mystère donc que de rouler toute seule à 2h du matin, et à quoi sert-il d’être si belle si un copain n’est pas là pour nous ramener de soirée… Quant au cinglé errant la nuit – car pour laisser un être humain au bord de la route il ne faut pas avoir toute sa raison – il a été arrêté ce matin. Même si rien ne ramènera cette jeune fille, espérons que justice soit faite ; et rappelons-nous que la prévention vaut mieux que tout.

Encore une fois, si notre grand-père d’il y a dix-mille ne s’aventurait pas la nuit dans des contrées inhospitalières, les choses demeurent identiques : un bout de ferraille allumé appelé téléphone portable et qui en rassure tellement n’empêche pas beaucoup de drames.

Edit : le suspect aurait consommé de l’alcool et des stupéfiants : http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/10/1349788-mort-d-alena-le-chauffard-ecroue.html

À propos de Alexandre Cohen

Etudiant en médecine et journaliste en herbe. Suivez-moi sur Twitter !

Publié le 9 mai 2012, dans Société. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :