Croque-chenille

De l’histoire d’une française tombée sur une chenille dans son hamburger à McDonald’s (Wasquehal, Nord), je retiens une chose : les ingrédients sont frais ! Cela vaut mieux de tomber sur une chenille que sur E467, E981 ou du dimethylglioxhyomachintructriphosphate, non ?….

À propos de Alexandre Cohen

Etudiant en médecine et journaliste en herbe. Suivez-moi sur Twitter !

Publié le 26 mai 2012, dans Buzz, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :