Archives du blog

Reproduction des limaces : comme c’est bon !

Si chaque espèce animale comporte ses spécificités, rien n’est plus agréable à regarder qu’une étreinte baveuse de limaces.

Comme elles ont l'air de s'aimer !

Bien qu’hermaphrodite comme son cousin l’escargot, la limace ne se féconde pas elle-même, mais la fécondation est dite « croisée » : deux individus s’accouplent, chacun jouant le rôle du mâle et celui de la femelle.

Deux limaces noires s'accouplent. Un orifice leur permet de respirer, et le sac blanc n'est rien d'autre qu'un pool de spermatozoïdes.

Ces sacs blancs s’appellent des spermatophores : ce sont l’équivalent des testicules chez les invertébrés. Beaucoup de limaces sont pour le moins vicieuses : elles adorent les exhiber, s’accoupler dans des positions dignes du kamasutra ; c’est ainsi qu’on les retrouve pendouillant aux murs, s’ébattant dans tous les sens. En particulier, la plupart des limaces aime s’entortiller :

Précaution : ne pas se tenir trop près (ça ne mord pas mais ça gicle !).

On aperçoit bien leurs deux petites têtes !

Je vous avais bien dit de vous tenir à l'écart ! Parfois, c'est d'une violence inouïe...

Un couple marron et orange : leurs orifices génitaux sont bien visibles.

Il existe même des limaces jaunes (genre Ariolimax)

Pour ceux que ça intéresse, Youtube foisonne de films pornographique de limaces…